PVT (EIC) Et pourquoi pas Vancouver ?

vancouver

Nature époustouflante, cadre de vie idéale, niveau de vie atteignant des sommets, Vancouver, beaucoup vous diront, impossible de la quitter. Une mégalopole nichée au coeur des montagnes, un hiver bien plus doux qu’à Toronto & Montréal, l’idéal. Pourtant malgré tous ces avantages indéniables, peu de français s’aventurent en Colombie Britannique (qui n’est pas en Amérique du sud) MERCI. “La distance et l’environnement strictement anglophone n’attirera pas tellement les candidats habitués aux sociétés blanches francophones” dira Sabrina. “Ici la population est très métissée, les pays asiatiques sont très représentés, que ce soit le Japon, la Corée ou la Chine”. La culture y est très riche et la proximité avec les pays d’extrême-orient en fait une place privilégiée de commerce avec l’Asie. Même son de cloche élogieux du côté de Cyril, D.A en agence.”Toutes mes connaissances qui tentent l’aventure Nord-américaine s’engouffrent à Montréal, la demande d’emploi en nouvelles technologies & créa est saturée alors qu’ici, le marché est complètement ouvert”. Mais reste la barrière de la langue. Ce que Cyril a omis de mentionner est qu’il est parfaitement bilingue ce qui lui a permis de décrocher un poste de directeur artistique.

vancouver-2 photo-north-vancouver

Avant de partir à Vancouver, une petite mise à niveau en anglais s’impose donc, mais pas que… Il faut aimer  & adhérer à la culture asiatique, mettre de côté tous ces préjugés pas cool d’européens. À Vancouver, les coréens, indiens, japonais et chinois ne sont pas des simples immigrants comme on aimerait penser, ce sont des canadiens à part entière, ils font bouger l’économie, participe activement à la vie culturelle et innove dans beaucoup de domaines. Vancouver est une réelle plaque tournante entre l’Ouest Américain et l’Asie.

Queen Elisabeth park

Deux pvtisites au Queen Elisabeth park, Kelly & Sarah

D’autres, déploreront que l’industrie du rêve n’y est plus aussi florissante qu’auparavant, comme Boris, 25 ans. “Il y a 5 ans je cumulais des petits rôles de figuration, ils tournaient énormément de films dans la région, grâce à l’équation idyllique: Océan Pacifique+Montagne+ville urbaine, j’ai pu bénéficier de la multiplication des tournages sur place. Je pouvais vivre décemment en coloc’ grâce à mes petits cachets. Aujourd’hui c’est plus difficile, il y a moins de tournages et les places deviennent chères.”

Ce qui est intéressant à Vancouver c’est aussi d’explorer les alentours, faire de la randonnée dans le nord de la ville, se rendre à Victoria, Vancouver Islands, aller jusqu’en Alaska, pourquoi pas Alberta ou faire du fruit-picking (très bien payé) dans la vallée de Okanagan. Profiter de l’air pur et des paysages à couper le souffle d’un joueur de trompette. Alors tenté(e) ?

Le parc national de Jasper à Alberta un détour incontournable de l'Ouest Canadien

jasper

Randonnées de North Vancouver

north-vancouver'

north-vancouver

grouse grind trail

capilano-canyon

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s