Make love not porn

Un article interdit aux moins de 18 ans et aux membres de ma famille. (contenu adulte)

photos-dessins-sensualite

Au commencement, il y a eu le manifeste de Cindy Gallopprincesse du marketing digital. Le site internet viral “Make Love not Porn“, autrement dit, faites l’amour pas du porno“, est né. Je me réapproprie le sujet, aujourd’hui, avec cet article qui fera surement mouche ou encore mieux, abeille (même pas honte).

Parler de sexe, ce n’est pas sale. Alors parlons bien, parlons sexualité.

Qu’est ce que le sexe selon moi ?

Le partage avant tout, la fusion, la volupté, des caresses langoureuses qui s’attardent un peu partout. L’exploration de deux corps, des sensations profondes intenses qui vous piquent jusqu’au bout des doigts et fait trembler des cuisses court-circuitées par un râle de plaisir. J’ai vite abandonné l’idée de ressentir ça un jour. Pourquoi ?

festival-photo-saint-germain-jeu-paume

Le sexe chez les hommes de ma génération

L’acte sexuel c’est une course et c’est la guerre ! Vas-y que je te bombarde comme l’Irak, te creuse comme un tunnel de tramway, le but est d’entendre crier et grimacer la chiennasse comme dans “meufschaudesxxxx.com”. Effectivement je simule un orgasme en mimant le cri d’un rat musqué écrasé pour que le calvaire finisse, VITE ! Course à la performance et aux prouesses. Performance de quoi ? (Les courses du PMU ??) Le mec jouit de sa purée tout seul et toi tu vas te finir solo comme une pauvre chouette au-dessus de la cuvette des toilettes, le doigt tendu.

Comprenez bien : l’acte sexuel est fini quand l’homme a joui. Alors même si tu as le cran de dire « J’ai pas eu de plaisir », ‘toute façon, t’es pas là pour en avoir. « Et puis, t’es pas frigide par hasard ? »

L’éjac’ faciale

Il y a ceux qui affirment que le sexe sous LEUR couette : “Ça décoiffe, ton tissage va se décoller tout seul et tes cheveux se défriser sans Dark & Lovely”. Ces mecs-là sont les pires ! Un jour, je me suis confiée à un ami : “J’aime les hommes attentionnés qui font attention à mon plaisir, et qui me demandent ce que j’aime”. J’ai eu la réponse de ma vie. “Ah, non !” répond t-il. “La honte, si tu dois demander, faut y aller franco, la pinailler, moi je connais les femmes ! Un homme, un vrai, il sait comment faire jouir une femme.” Il sauve des vies en restant célibataire, lui.

Où les hommes trouvent-ils autant de mauvais tips ? BAH DANS LES FILMS PORNO !  Tu sais ces mignons petits courts-métrages, avec des femmes blondes décolorées maquillées au blush et à l’éjac faciale, siliconées jusqu’au menton qui se prennent deux verges de 30 km dans le vagin tout en faisant le grand écart, une fellation, une branlette et des pancakes. Et Bibi est censée reproduire le même bordel…

Les médias disent aux hommes de notre génération, quoi porter, quoi penser, quel type de femme ils doivent aimer, quel type de femme est à la mode, quelle type de femme est-il acceptable de “sauter”, et puis surtout comment s’envoyer en l’air avec. Bref, que cette surconsommation d’images s’infiltre dans mes placards et mon assiette, c’est assez gênant, mais qu’elle me dicte ma vie sexuelle ! L’imagination vient de se suicider apparemment, on la retrouve plus dans le dictionnaire.

Zéro Plaisir

Et finalement il y a ceux qui pensent que les films X sont des manuels d’éducation sexuelle. Pourquoi ? Ça reste un mystère. Le contenu de la chose est pire que pas éducatif du tout. Mais le tocard veut reproduire le “film” étape par étape. Il y a pas de tendresse, tu te sens ni belle ni désirée. Tu fais de la gym pas l’amour… concrètement. Tout le monde s’ennuie. J’en profite pour refaire la comptabilité de mes activités de freelance. D’ailleurs il faut que je vois les prix des billets pour San Francisco…

Le Rocco Siffredi sauce Châtillon-Montrouge est satisfait d’avoir pu réalisé le truc de la vidéo et bibi s’est sentie obligée de le faire, mais concrètement personne n’a eu de plaisir. Comme si on ne vivait pas pour soi finalement, mais juste pour faire comme les autres… dans des vidéos. Pathétique. La prochaine fois il se paiera une escort, achètera une camera à Darty et ce sera sans moi.

La roue de la moralité : Toutes les femmes ne crient pas quand elles ont du plaisir. CHAQUE FEMME EST DIFFÉRENTE. Pas la peine de bourriner si vous n’entendez pas de son. Pourquoi dois-je tout le temps quémander des préliminaires comme une roumaine ? “S’il vous plait pour les enfants…”

Advertisements

1 thought on “Make love not porn”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s