Guide de survie en temps de crise (qui n’en finit pas) – Billet humoristique

 

photo 2

Cette crise ressemble à la carrière de Michel Drucker. Elle n’en finit pas. Et pour couronner le tout, ca pète jamais un bon coup. Donc, en attendant qu’un ultra méga giga tétrapack crack boursier, un virus planétaire et une réapparition des dinosaures suite au trop plein de CilitBang dans la mer, n’engloutissent notre système financier définitivement, je vous livre ici un petit guide de survie.

Je mange moins. En principe, maigrir, ça fait économiser de l’argent. On mange moins. C’est le Scoop du jour, appelez l’AFP.

Je retire mes pesos de la banque et je les cache sous mon matelas Bultex comme une petite vieille de 90 ans. Je suis quand même dans la merde si ma bicoque prend feu. Mais faut vivre dangereusement dans la vie. Et bien sûr, j’abandonne l’idée de crédit de 20 000 euros nécessaire à ma recherche de paix intérieure au fin fond du Tibet.

photo 3

Je prends des stages de tolérance. Parce que l’histoire nous a montré qu’un pays durement touché par le chôm-du prend des bouc émissaires. Juifs, arabes, noirs… Alors pour pas virer facho, je me force à aimer tout le monde. Et surtout, je prends pas pour responsable Pablo, Shmoé ou Mamadou de ma misère actuelle.

Je recycle mes vêtements. La pauvreté est une maladie très répandue chez la femme seule. Mais la sape c’est sacré. Je me fais violence. Rien que ça. J’oublie que See by Chloé et Michael Kors existent. Je ne mets plus les pieds au Bazar Chic. Je tourne avec les mêmes fringues et comme la mode est faite de revival, avec un peu de chance, Nicolas Ghesquière fera un revival de ce qu’on portait avant la récession.

Si je suis malade, je grille le médecin généraliste. Je le sais depuis longtemps que le généraliste est en fait un dealer de drogue qui me fournit ma cam’. Alors à moins d’être durement atteinte, je fais la hola sur le Prozac. Oui oui ! Et cela, même si mamour viens de me larguer. Et mon rhume ? Et ben, il traînera dans mes bronches durant 30 jours tant pis.

Si je travaille, j’attends patiemment d’être licenciée et si je suis étudiante, je candidate pour faire une thèse de 3 ans sur La vie des Marsouins au Kirghizistan. Ça me fera voir du pays et j’aurais pas à envoyer des cv partout en vain.

J’apprends à jouer de la guitare grâce à internet, je poste mes vidéos sur Myspace, youtube et je deviens une star. On le sait bien, la meilleure façon d’éviter les galères du quotidien c’est de devenir une célébrité. A moi les limousines ! Les voyages en première classe sans se soucier du prix du carburant !

Voilà, vous avez 2 choix : suivre mes conseils ou vous enfoncer dans le caca tout seul.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s