Je me compare tout le temps aux autres filles

photo

“Je” est un autre, écrivît Rimbaud. “Je” n’est pas les autres, écrivît Bibi.

Comment écrire un article sur le manque d’estime de soi sans débuter mon article par “nous vivons dans une société…” suivi d’une ribambelle d’adjectifs plus négatifs et péjoratifs les uns que les autres. Je vous épargne donc les explications sociologiques de bas étage : “vous êtes esclave d’un mode de vie superficiel, d’une course à la performance toujours plus hippique et épique, flanqués de “rivaux” dotés d’un esprit de compétition exacerbé et que sapelorio Quézac.

Afin de dédramatiser face à un problème qui finalement n’en est pas un, j’ai choisi la thérapie par l’humour. C’est très efficace. Inutile de payer un billet pour le spectacle de Kev adams, chez moi c’est gratuit ! Je vous livre donc le Top 5 du pire du pire de l’insécurité féminine.

 

1/Vous êtes dans le bus, vous apercevez une jeune femme qui correspond en tout point aux canons de beauté actuels. Grande, blonde, lèvres pulpeuses, svelte. vous êtes énervée. Vous êtes dégoûtée, vous n’êtes pas elle. Vous rentrez chez vous stressée comme un pou et vous embrouillez mamour. “J’ai vu une fille dans le bus. Tu l’aurais kiffé salaud ! T’aurais bavé sur elle ! T’as pensé un peu à moi ? Tu te rends compte, t’as une copine qui t’aime et un enfant !” Mamour ne voit pas de quoi vous parlez. Vous allez trop loin.

2/ Vous attribuez le label “BEAU/MOCHE” aux passants, sur les abords des terrasses, toutes les semaines à la même heure. C’est une torture psychologique que vous vous infligez ! Pourquoi ? Les passants critiqués et moqués, voguent à leur occupation sans crier gare. Vous déversez de la haine comme Ericka déversait du carburant en Bretagne… c’est ballot pour vous, les bénévoles de Greenpeace ne font pas dans la psychiatrie.

3/Vous redoutez que Mamour zieute une autre fille que vous. A chaque sortie, il faut sortir aussi le grand jeu. Stilletos vertigineux, short “séance de gynécologie publique” et décolleté aussi profond que la dette publique. La totale. Vous allez trop loin.

4/ Vous êtes une peau de vache. C’est clair. En terme d’amitié, tout est compétition & rivalité. Comme dans un combat, la meilleure défense, c’est l’attaque, vous y allez (Francisco)Franco. Certaines “amies” ont même droit à une comparaison avec l’alien de Roswell. Vous allez trop loin.

5/Vous croisez un individu possédant tout ce que notre société énumère comme étant des défauts physiques. Gros nez, gros front, grosses joues, gros yeux, gros menton, grosses oreilles, petit cou. Vous pensez : “Si je ressemblais à ça, je me suiciderais”. vous allez trop loin.

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s