La vie est une succession de choix

teavcoffee

Au restaurant, il est coutume de tergiverser autour du menu pour finalement commander un plat qui va sécher sous le chandelier, sans être touché.

La vie c’est parfois ça… un gros gâchis.

Nous prenons une éternité à prendre des décisions complètement insignifiantes et un quart de secondes pour le reste.

C’est pourquoi, je vous livre aujourd’hui un top assez spécial, au titre aussi long qu’évocateur, “le top 5 des signes que vous avez fait beaucoup de mauvais choix dans la vie”.

 

1 – Tu es parti au Canada avec l’idée d’obtenir le job de tes rêves, épouser Miss Québec et devenir PDG de Sony en l’espace de 3 ans, grand maximum. Alors quand Pôle-Nord Emploi te propose de devenir ramasseur de feuilles d’érables, tu as dis non, illico panzani pesto. Tu as flambé au kir tes dernières économies, tu es retourné en France, en reprenant ton job d’intégrateur HTML.

Au pire : Ça fera une belle histoire à raconter aux petits enfants, genre Père Castor au coin du feu.

2 – Il n’était pas beau, Léo mais drôle. Pas gros, pas nigaud, pas clodo, gagnait pas trop, par mois 1500 euros. Toi, tu es belle à croquer, à tomber même. Tu l’as éconduit. Tu as couru après un bel hidalgo dont l’égo surpasse celui du dictateur Kim Jong Hun et la taille de sa tête d’ailleurs… Le monsieur t’as laissée languir. Tu as voulu revenir vers Léo, il n’était plus dispo.

Au pire : comme on dit : un de perdu, un de perdu.

3 – La sécurité de l’emploi c’est sympa. On contracte un crédit, on s’embrouille en couple à Ikea, on a des séances très hot de gestion administrative dans la cuisine Mmmmh my ding ding dong… As-tu voulu cette vie ? Tu peux pas répondre. Tu te poses pas la question.

Au pire : 30 ans plus tard, tu te réveilleras aux côtés d’une parfaite inconnue. Ta femme.

4 – Je traverse vite cette rue, je suis pressssssssé(e) !

Au pire : tu n’auras plus jamais à traverser de rue au paradis, tu sauteras de nuage en nuage.

5 – “Il n’a pas l’air d’être malade, la prochaine fois, le préservatif”.

Au pire : tu n’auras plus jamais à passer sous les hommes au paradis, pour avoir du plaisir, on mange des yaourts perle de lait.

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s