Make Over Room : Clic-Clac Edition

 

Quitter Paris, c’est tout un art. On peut tout à fait échapper à Paris, tout en étant chez soi dans un studio… à Paris. Je vous ai perdu… mais c’est facile… de se perdre à Paris. J’ARRÊTE.

Installée à la Goutte d’or, quartier 0% gentrification, 0% caffè Latte, 0% carrot cake, 0% pancakes, la douceur hipster aisée n’est certainement pas d’actualité.

Inutile de faire l’inventaire des achats. Seuls vrais acquisitions mercantiles : ce miroir “Maison du Monde” pour 9 euros et des guirlandes Primark bradées à 1 euro grâce à un chef de rayon excédé et loquace :”virez moi-ce-bordel des étagères, j’en-ai-marre-de voir-ces-trucs-pas-du-tout-diminuer-et-même-que-c’est-deja-le-foutoir-dans-ce-grand-magasin-qui-sent-bon-lepolyester-et-lacrylique”. Le reste est issue de recup’ trouvée ici et là, surtout chez maman.

Ô combien il est sympathique d’avoir un petit havre de paix dans un quartier pas calme, grâce à trois combines.

1/ Mon clic clac est vert canard. J’ai donc opté pour toutes les couleurs possibles (drap, coussins, taie) sauf la couleur bois pourrie, le beige caca d’oie ou le chocolat-excrément, enfin le marron quoi.

2/j’ai pas acheté de tableau sans significations, qui représente je ne sais quoi, ou encore pire… un ananas. J’ai demandé à un collègue hypster de me faire un Végéta, il m’a fait un Sangohan. L’enfoiré.

3/J’ai mis de la paillette et du doré pour signaler que j’étais une jeune femme célibataire à Paris dans un 25m2 mais que je n’étais pas dépressive.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s